Art'Sign et l'INJS

INJS

En 1760, l'Abbé de l'Epée crée à Paris, à son domicile, rue des Moulins (près de l'Opéra), la première école gratuite pour les sourds.
Après sa mort, son école sera transformée en établissement national en 1791, par décret de la convention nationale, et installée dans les locaux actuels de la rue Saint-Jacques en 1794.
L'Institut, héritier de cette histoire, accueille aujourd'hui des jeunes sourds et malentendants, garçons et filles, de l'école maternelle aux lycées, d'enseignement général, technique ou professionnel.
http://www.injs-paris.fr/

Le partenariat avec l'Institut National des Jeunes Sourds

Les bureaux de l’association se situent au sein de l’INJS, au 254 rue St Jacques, Paris 5e.

C’est un privilège pour Art’Sign de pouvoir résider dans ce haut lieu du patrimoine historique et culturel sourd.

Cette situation particulière lui permet d’imaginer, développer et soutenir des projets pour l’insertion professionnelle des jeunes, en collaboration avec l’équipe pédagogique de l’Institut.

L’association intervient sur plusieurs ateliers dans le but d’offrir aux élèves une ouverture culturelle et de plus grandes perspectives professionnelles.

L’atelier jeu de rôle «entretien d’embauche»


En cours d’année scolaire l’association et l’INJS coordonnent une journée atelier «entretien d’embauche». Ces ateliers « jeu de rôle » à destination des jeunes en dernière année de formation à l’INJS, s’inscrivent dans le cadre du projet institutionnel « L’après saint Jacques ».

Par petits groupes, les jeunes sont invités à venir regarder des comédiens (Sourds et entendants) qui simulent des entretiens d’embauches mettant en évidence des problématiques repérées en amont. Les jeunes observent dans un premier temps, et sont ensuite sollicités pour intervenir et faire évoluer les situations.

Ces ateliers permettent de faire travailler les jeunes sur la gestion de leur communication ; et aussi de mieux appréhender le déroulé d’un entretien d’embauche. Ils sont menés en collaboration avec l’équipe éducative du lycée, le CPSAS, le service de suite, et le service
social.

Il est envisagé de proposer cette action à d’autres écoles accueillant des élèves Sourds.

Avec le soutien de la Fondation Orange

 

 La journée de l'Abbé de l'Epée

Le 25 novembre correspond à la date anniversaire de la naissance de l’Abbé de l’Epée, grand personnage historique de la culture sourde ayant permis l’émancipation des sourds et de la langue des signes.

A l’occasion de cette journée, l’association Art’Sign, en collaboration étroite avec l’équipe éducative et l’ensemble des professionnels de l’INJS, a organisé pour les élèves un jeu de piste à l’intérieur de l’institut.

Le parcours s'articulera autour de la vie et de l’histoire de l’abbé tout en déambulant dans ce lieu qui lui est intimement lié.

C’est une façon ludique de permettre aux élèves de connaître un peu mieux le passé de ce personnage. Cela leur permettra également de prendre connaissance de leur patrimoine culturel, de se le ré approprier et de mieux visualiser l’étendue historique et symbolique du lieu dans lequel ils évoluent et étudient au quotidien.

Une bonne façon d’apprendre et de découvrir en s’amusant !

La soirée cinéma Guy Jouannet

Art’Sign, accompagnée des éducateurs de l’INJS et du CPSAS, le Centre de Promotion Sociale des Adultes Sourds, met en place un ciné club pour les élèves. L’expérience est innovante et porteuse d’intérêt du fait de son accessibilité. En effet l’équipe d’Art’Sign projette un film en V.O. sous-titré auquel elle aura intégrée une traduction en langue des signe. Tous les élèves qu’ils soient sourds signants ou sourds parlants auront le plaisir de suivre un même film ensemble.

A la suite de la projection du film, un débat sera organisé entre les élèves et les éducateurs.

Une petite émission intitulée «Signé Ciné» sera diffusée en boucle quelques jours avant chaque projection pour servir de publicité au sein de l’institut. Cette vidéo sera présentée par des élèves pour leur permettre une plus grande implication dans le projet.

Ce projet a pour objectifs :

-d’apporter aux jeunes une culture cinématographique
-d’enrichir les analyses et les échanges et de permettre une ouverture d’esprit entre jeunes et adultes.
-de réunir les jeunes et moins jeunes, collège et lycée et de favoriser les échanges et soutients entre générations pour la transmission du patrimoine culturel sourd.
-cesser la séparation entre les sourds signants et les sourds parlants.

La première projection a eu lieu le 17 janvier 2008 avec le film « Black » (film indien ayant pour thème la vie d’une fille sourde et aveugle).

Le 12 novembre 2008 a eu lieu la diffusion des 2 premiers épisodes de la série anglaise « Rush » (films de fiction se déroulant autour d'étudiants sourds et traitant de problématiques et thèmes divers communs aux sourds. Films réalisés et joués par des sourds). La projection s'est déroulée en présence du réalisateur Ray Harrisson Graham et de l'un des comédiens Jason Taylor.

Le projet s'est poursuivi avec deux autres films projetés en 2009 qui se sont achevés par un débat en présence d'intervenants extérieurs.



Actions passées

Le forum emploi

En cours d’année scolaire l’association et l’INJS coordonnent une journée «forum emploi».

Cet évènement est l’occasion de rencontres entre les élèves et des professionnels sourds, tous métiers confondus.

Tout au long de l’année l’association recueille la liste des corps de métiers que les élèves souhaitent rencontrer se charge d’en contacter des représentants et de les faire venir pour cette manifestation.

Ces professionnels sourds viennent parler de leurs expériences, de leurs parcours et prouver aux jeunes que des débouchés sont possibles pour eux.

Cette journée est importante pour permettre aux jeunes d’avoir de nouvelles perspectives d’avenir et de diminuer leurs craintes quant à leur insertion dans le monde du travail.