Théâtre

« Qui a peur du loup? »

Un spectacle avec Valérie Tarrière-Grandjacquet et Bachir Saïfi produit par l'association Art'Sign.



Un voyage musical et signé sur le thème du loup à travers contes et comptines en Langue des Signes Française et français oral
 Pour les enfants à partir de 3 ans

Dossier de présentation à télécharger ICI





Dernières représentations : 
- Théâtre Astral, 75012 Paris
- Théâtre la Baleine Blanche, 75013 Paris
- Médiathèque d'Arcueil, 94110 Arcueil
- Comme vous Emoi, 93100 Montreuil
- Bibliothèque Fessart, Paris 20ème.

- Médiathèque Héléne Oudoux, 91300 Massy
- Bibliothèque de Noisy Le Sec.
- Bibliothèque Chaptal, 26 rue Chaptal, Paris 9e.
- Festival Vice & Versa, Bourg les Valence
- Médiathèque d'Arcueil, 1 rue Louis Frébault, 94110 Arcueil
- Carnaval de l'école des deux Parcs, Champs-sur-Marne
- Bibliothèque Georges Pompidou, Châlons en-Champagne
 

 


Au festival Vice & Versa en Avril 2012















France 3 – JT- Reportage festival « Vice et Versa »

Pour accueillir ce spectacle dans votre établissement, bibliothèque, association, festival...
contactez-nous au  01 53 73 14 63 ou par email: contact@art-sign.org

*******************

Lecture bilingue LSF-Français oral d'extraits des "Quatre Lettres sur l'éducation des Sourds" de l'Abbé de l'Epée. 

Par Bachir SAIFI et Yohan ROBERT

Adaptation LSF : Anne-Marie BISARO (SILS) - Céline RAMES (Art’Sign) - Bachir SAIFI 
Une 1ère lecture a été proposée à la salle des fêtes de Versailles (78), le 09 novembre 2012 dans la cadre d'un hommage à l'abbé de l'Epée.



Pour accueillir cette lecture dans votre établissement, association, colloque... contactez-nous au  
01 53 73 14 63 ou par email: contact@art-sign.org





*****************


Nos actions "théâtre" passées :


Couple ouvert à deux battants

Art'Sign produit et diffuse cette pièce.

Cette deuxième pièce d’Art’Sign s’inscrit également dans une volonté de grande accessibilité auprès d’un large public. Elle a la chance de pouvoir accueillir sur scène un comédien sourd venant d’Australie et un musicien d’origine italienne qui apporte à cette création visuelle une contre partie auditive très appréciable.


Ecrite dans les années 80, Couple ouvert à deux battants est une comédie caustique et endiablée sur le thème du couple. L'éternelle affaire d'un couple déjà vieux... après dix ans de mariage. L'homme s'ennuie et multiplie les conquêtes. Sa femme délaissée menace vainement de se suicider. Jusqu'au jour où, sur les conseils de leur fils, elle se décide à prendre un amant. Or le mari volage ne supporte pas d’être un mari cocu.



Pièce de Franca Rame et Dario Fo
Mise en scène Céline Rames
Avec Noémie Churlet, Rob Roy Farmer
Musique Mauro Coceano








Pour plus d'informations :

Cliquez ici !






avec le soutien de la Fondation Orange
Et de la Fondation Beaumarchais


Les contes vous font Signes
Art’Sign intervient pour un soutien à la diffusion et comme co-producteur de ce spectacle. Elle met en place des journées de présentation auprès des professionnels afin de trouver de futurs lieux de diffusions.

Ani Boquillon et Noémie Churlet vous présentent :

Les Contes vous font Signes !


Les Contes vous font Signes, ce sont des spectacles originaux, basés sur un bilinguisme inusité (Attention : il ne sagit pas de traduction ! ) :

Deux conteuses-complices- racontent simultanément dans deux langues différentes : le français et la langue des Signes française (LSF).

Que nous disent-elles?


Tout d'abord, quelques aventures de "Nasreddine", célèbre héros de contes, très populaire (sous différentes identités) dans les pays du bassin méditerranéen- et même bien au-delà puisqu'on en trouve des avatars jusqu'en Inde. On le désigne souvent par l'expression "le fou sage", ou bien le "sage fou", en raison de ses paroles surprenantes ou de ses idées de génie sous une apparence parfois stupide. Quand Nasreddine est là, ça n'est jamais triste!...


Mais il y a aussi, dans les contes vous font signes, la poésie d'autres histoires- des contes "pas bêtes", histoires merveilleuses du patrimoine immatériel mondial, ici racontées dans des versions très personnelles, établies ensemble par les deux conteuses, et qui nous apportent un peu de cette immémoriale "sagesse des peuples" qu'on oublie souvent.


Enfin il y a la beauté du langage gestuel de la LSF : le corps aussi a des choses à dire. Comme la parole, il peut être humour, fraicheur et poésie. Alors, les deux "voix" (l'une orale, l'autre corporelle) se parlent, se répondent, se confondent, se complètent...


Public sourd et public entendant ont enfin le plaisir d'assister ensemble au même spectacle, sans avoir à passer par une traduction sortant du plan artistique.


Un moment magique !


photos : Karine Allio-Boquillon
*******************
Le réveil
IVT et Art'Sign co-produisent :

Le Réveil ( titre en LSF : La Clef )


Le Réveil est la premère pièce crée par Art’Sign et coproduite avec l’International Visual Théâtre (IVT), compagnie dirigée par Emmanuelle Laborit.

Elle s’adresse à un public mixte, sourd/entendant, mais également à un public étranger grâce à son expression corporelle compréhensible au-delà de toutes langues orales.

" Il y a 2 mille ans que nous pleurons nous autres femmes, et bien cette fois-ci, nous allons rire, et même rire de nous !" Franca Rame Simone mène de front son travail, sa vie de couple et sa maternité toute récente. Un matin, elle se réveille d’une nuit agitée de cauchemars. A peine remise, elle se lance dans sa folle journée et tente de parer aux urgences quotidiennes. Mais la tâche ne sera pas aisée : entre les couches à changer, le parmesan dans le pot de talc, les coupures d’eau… jusqu’aux clefs qui disparaissent ! Simone se lance alors sur la piste de ces maudites clefs. Cette enquête l’amènera à reconstituer la crise domestique qui a secoué son couple la veille au soir… Et finalement elle réalise que ... !!! A vous de le découvrir ! ...

D’après Récits de femmes de Franca Rame et Dario Fo. Conception et adaptation Noémie Churlet et Céline Rames. Adaptation en LSF, LSI : Noémie Churlet et Philippe Galant

Programmation : du 27 mai au 14 juin 2008 au Théâtre IVT à Paris
En Juillet 2005, le Festival Clin d’œil, laisse carte blanche à Noémie Churlet, très connue à l’époque comme conteuse et animatrice télé de l’émission « l’œil et la main », pour qu’elle présente une création de son choix. Cette dernière profite de cette liberté pour adapter Le Réveil, monologue de Dario Fo et Franca Rame qu’elle rêve alors de monter.

Le « théâtre Sourd » est par nature un théâtre engagé, il s’est de tout temps mobilisé pour soutenir les mouvements de revendications sur l’identité Sourde et pour faire reconnaître la langue des signes dans nos institutions. A l’heure de l’implant cochléaire et des politiques d’intégration en matière d’éducation, ces revendications sont toujours d’actualité et le combat est loin d’être fini... Le droit à la différence n’est malheureusement pas un acquis.
La mobilisation et la vigilance sont donc de rigueur ! Mais la création artistique Sourde ne doit pas pour autant se limiter à ce seul combat car une personne Sourde ne se définit pas uniquement par le fait qu’elle soit Sourde.
Cette pièce veut créer une échange sur la condition de la Femme (et donc de l’Homme) et aussi montrer la force de la langue des Signes. Deux combats en un !

Noémie Churlet et Céline Rames

Le Réveil a été joué en novembre 2006 à Liverpool et en décembre 2006 pour les 20 ans de MDSF.

C’est au festival Clin d’œil à Reims que j’ai découvert Noémie Churlet dans Le Réveil. Jouer seul sur scène est un exercice techniquement très difficile. Mais Noémie a créé un personnage si vrai et plein d’énergie. Il est semblable à la plupart des femmes que je connais qui ont un compagnon. Ses mots exprimés en signes étaient les mêmes que ceux de ma compagne, ma mère et ma sœur. Sa description du personnage de l’homme me ressemblait et ressemblait aussi à mon père et mon beau-frère !
Sa façon d’être en colère apportait de l’humour aux femmes qui hochaient leur tête en signe d’accord. Quant à nous les hommes, eh! bien nous avons serré nos fesses et nous nous sommes assis la tête baissée, feignant l’horreur, tournée vers la scène où se jouait notre caricature. Et là, nous avons ri.
Là encore, Noémie a rendu son personnage si vivant. Ses expressions du visage démontraient l’Identité Sourde. Sa langue était débordante de Culture Sourde. Ce n’était pas une pièce sur la prise de conscience Sourde comme on a l’habitude d’en voir dans le théâtre Sourd au Royaume-Uni. Ce qui était rafraîchissant, c’est que cela traitait de la frustration de n’importe quelle femme.
J’ai su alors que je devais apporter Le Réveil à Liverpool. Etant l’organisateur et le responsable du budget, dépensant l’argent du gouvernement local et national, je m’inquiétais quant à la réaction du public au Réveil. Je regardais l’audience tout en jetant un coup d’œil à la performance. Et une fois de plus, Noémie a été superbe ! Les échos de sa représentation se sont répandus à travers le Royaume-Uni grâce au bien connu « diffusion » Sourde.

Barry Avison,

Directeur du ndwdaf Dada Fest

Liverpool, UK


*******************
Pas Manchots



Art’sign est intervenue pour un soutien à la création de la pièce « Pas Manchots » et a permis sa première diffusion lors du forum des métiers de l’ INJS ( Institut National des Jeunes Sourds) le 24 mai 2007.


La pièce de théâtre «Pas manchots» est un outil original et pédagogique de sensibilisation des entreprises à la surdité. L’histoire : Philippe commence un nouveau job : responsable des travailleurs handicapés auprès de la DRH, d’où sa rencontre avec les sourds. L’incommunicabilité fera peu à peu place à la découverte d’un autre mode d’échange. http://www.accesignes.fr